Les contenus multimédias sont essentiels dans une présence Web, qu’il s’agisse d’un site internet, d’un réseau social, d’un blog, etc. Plusieurs méthodes pour se former au montage photo et vidéo existent allant de la simple formation gratuite aux formations professionnelles beaucoup plus onéreuses. Toutefois, toutes ne se valent pas dans la qualité de formation.

Solution 1 : Utiliser les outils en ligne

La première option pour vous former au montage photo et vidéo consiste à utiliser les outils en ligne. En effet, il existe de nombreux outils vous mettant à disposition des services ou des sources d’images.

On peut citer par exemple, les banques d’images qui existent depuis longtemps, à l’instar de Fotolia ou Shutterstocks. Néanmoins, vous devrez passer par la case paiement pour obtenir des images qualitatives. Attention toutefois au caractère générique de celles-ci, même si elles sont payantes. L’aspect générique des images issues des banques d’images fera qu’elles ne colleront jamais tout à fait à votre besoin précis. Lorsque le contenu est gratuit, il présente souvent, en plus d’être générique, une qualité très moyenne.

D’autres outils en ligne existent à l’image de Canva. Ce dernier permet, avec un abonnement mensuel d’une dizaine d’euros, d’obtenir des images de qualité convenable et de produire facilement des visuels simples et standardisés. La création est également facilitée par des templates préremplis que vous pourrez modifier à vos goûts afin de réaliser des contenus de qualité.

Pour l’audio, certains logiciels comme Audacity sont très efficaces dans la gestion de l’édition audio et du retraitement de bandes sons. Audacity ne s’arrête pas là puisqu’il permet de créer des contenus audios de type podcast qui peuvent être utiles, notamment pour être écoutés en conduisant.

Attention aux banques d’images gratuites

Pixabay, Pexels ou encore Pixambo, les banques d’images proposant des images gratuites et libres de droits pullulent. Or la bonne idée peut se transformer rapidement en cauchemar pour le professionnel. En effet, rien ne garantit que les images sont effectivement libres de droits, ces plateformes ne pouvant pas le contrôler. La responsabilité en contrefaçon est alors supportée par l’utilisateur, lesquels sont ciblés par des avocats spécialisés en la matière.

Solution 2 : do it yourself!

La deuxième option consiste à s’autoformer en ligne. En effet, vous pourrez apprendre de vous-même avec des formations délivrées directement en ligne. À l’inverse de la formation professionnelle, vous pourrez alors apprendre à votre propre rythme. De plus, la formation est accessible à tout moment de la journée, et sur plusieurs supports de lecture (tablette tactile, ordinateur, téléphone).

Veillez à bien vérifier les avis clients avant de vous lancer dans une formation puisque toutes ne se valent pas sur la qualité de l’enseignement. Il est donc possible d’apprendre tout seul à manier les photos et vidéos avec une formation en ligne, à l’exemple en suivant les formations photo de Laurent Breillat.

Solution 3 : passer par des professionnels

La dernière option qui s’offre à vous pour se former au montage photo et vidéo est la formation professionnelle. Cette option vous permettra d’acquérir les basiques du métier ainsi que les compétences indispensables pour réaliser vos propres montages multimédias. Grâce à la formation professionnelle, vous gagnerez énormément en autonomie et en efficacité.

L’avantage de passer par un professionnel réside dans la qualité de service. En effet, vous aurez la garantie de vous voir délivrer une formation de qualité vous permettant de pouvoir mieux aborder le sujet dans vos prochains montages photos et multimédias. En revanche, la qualité rime souvent avec tarifs élevés. Malheureusement, ce type de formation n’est pas accessible à tous et nécessite un budget souvent non mobilisable par un entrepreneur petit ou débutant.