Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
croix

Comment assembler un PC de jeu

Comment assembler un PC de jeu
Sommaire

Dans un monde de plus en plus technologique et à la pointe, l’ordinateur occupe une place importante dans la vie des gens. Cet outil nous permet d’effectuer les actions les plus diverses, comme travailler, étudier, chercher des informations de toutes sortes et nous divertir. Le choix évident dépend de l’utilisation que nous voulons en faire, mais il est important de préciser que si nous avons l’intention d’y jouer, notamment avec les jeux vidéo de dernière génération, il est nécessaire de compter sur un PC de jeu. Ces appareils peuvent faire tourner un grand nombre de titres, même les plus lourds, grâce à des composants plus performants et à haute efficacité.

Pour être clair : tandis qu’un PC classique peut nous permettre d’effectuer les opérations de base et nous divertir avec les casino en ligne du moment, les PC de jeu nous permettent de jouer à tous ces titres que nous trouvons sur les consoles, comme FIFA, GTA, Call of Duty et bien d’autres encore.

Si vous êtes intéressé à acheter un ordinateur dédié aux jeux vidéo, sachez que vous avez la possibilité de l’assembler vous-même, en achetant les composants les plus importants et en les personnalisant comme vous le souhaitez. Pour ceux qui souhaitent se lancer dans cette aventure, voici un guide sur comment assembler un PC de jeu, en tenant compte des aspects fondamentaux.

Choix des composants clés

La réalisation de son propre PC de jeu se fait en plusieurs étapes, et la plus importante est le choix des composants clés. Nous parlons de tous les éléments nécessaires au bon fonctionnement de l’ordinateur. Tout d’abord, il faudra choisir le boîtier, c’est-à-dire l’enveloppe extérieure, donc l’aspect esthétique de l’appareil. À l’intérieur de ce dernier, tous les composants internes, y compris la carte mère, seront insérés. Concernant le boîtier, vous pouvez laisser libre cours à votre imagination, car il existe de nombreux modèles permettant une personnalisation complète. Lors du choix, nous vous conseillons d’opter pour un modèle grand, qui puisse accueillir chaque élément à l’intérieur confortablement, sans forcer et risquer d’endommager.

Lire :  Ordinateur portable ne démarre plus : 4 solutions pour résoudre le problème

La Carte mère et le CPU

Une fois cela fait, vient le tour de la carte mère. C’est le composant le plus important de l’ordinateur, car il gère, synchronise et fait fonctionner tous les autres composants. C’est le cerveau de l’appareil ; sans lui, rien ne fonctionne. Optez pour une carte mère de dernière génération, capable de supporter la mémoire RAM DDR4 et disposant d’un grand nombre de ports USB, ainsi que de ports Type-C.

Un autre composant essentiel est le CPU, une unité de traitement de données qui effectue des calculs mathématiques constants permettant l’utilisation de programmes, y compris les jeux. Eh bien, beaucoup pensent que le CPU n’est pas essentiel pour les jeux, mais rien n’est plus faux ! Le CPU joue un rôle fondamental dans le jeu, donc en choisir un basique pourrait être une erreur. Si de nombreux ennemis ou détails sont affichés à l’écran, davantage de puissance de calcul sera nécessaire. Choisissez donc un processeur avec au moins 4 cœurs physiques. Si vous voulez être sûr, optez pour 6 ou 8 cœurs pour une expérience fluide.

La GPU joue un rôle fondamental

La GPU, ou carte graphique, est également essentielle. Il s’agit d’une unité qui gère le traitement des images de jeux et d’autres images. Naturellement, plus elle est puissante, plus la graphie du jeu sera fluide et détaillée. Cette unité est généralement déjà présente dans les moniteurs, mais elle convient surtout pour la lecture vidéo, les programmes classiques ou les jeux de moyenne à faible exigence. Si, par exemple, vous souhaitez jouer à COD, il est essentiel d’avoir une GPU plus puissante et de l’installer sur la carte mère.

Lire :  Les meilleurs modèles de microphones externes pour PC

Il faut aussi tenir compte de la mémoire vidéo, une sorte de RAM pour les vidéos, pour ainsi dire. Nous vous conseillons d’en utiliser une avec au moins 4 GB de mémoire GDDR5.

Mémoire et stockage

Après avoir considéré la partie essentielle du PC de jeu, il faut se pencher sur la mémoire et le stockage. Tout commence par la RAM, la mémoire volatile où sont stockées toutes les données devant être transférées à la mémoire de masse, communément appelée disque dur ou SSD, ou traitées par le CPU, la GPU ou tout autre matériel. C’est un composant essentiel, surtout pour le jeu, car une grande partie des données y sont chargées pour accélérer le traitement. Une RAM puissante peut donc faire une grande différence sur les ordinateurs, les rendant très rapides. Les PC classiques disposent généralement d’une RAM allant de 4 à 8 GB, tandis que les PC de jeu nécessitent au moins 16 GB, voire 32 GB, pour exécuter les jeux les plus gourmands.

En ce qui concerne la mémoire de masse d’un PC de jeu, c’est-à-dire les dispositifs de stockage des données, vous pouvez opter pour un système “hybride”, caractérisé par la présence simultanée d’une unité de stockage rapide (SSD) sur laquelle installer le système d’exploitation et les programmes, y compris les jeux, et d’une unité classique (disque dur) pour stocker les données et fichiers les plus volumineux. Vous pouvez choisir n’importe quelle capacité, allant de 250 GB à 1 Tera.

Alimentation et refroidissement

Vous avez assemblé le PC de jeu, mais que manque-t-il ? Eh bien, pour fonctionner, l’appareil doit disposer d’un système d’alimentation, afin d’assurer l’approvisionnement en énergie nécessaire. Son importance est primordiale, et il ne faut jamais lésiner sur cette composante qui régule l’approvisionnement en courant de toutes les autres, telles que la carte mère, le CPU, le GPU et tout ce qui sera connecté. En bref, il doit être capable de répondre à la demande énergétique. Il est conseillé de choisir une alimentation supérieure à 600 W, avec une certification 80+ Bronze. Assurez-vous que les câbles soient modulables, pour être gérés selon les besoins, et qu’ils ne créent pas d’enchevêtrements obstruant la circulation de l’air.

Lire :  L'art de se démarquer : astuces pour optimiser votre CV en ligne gratuit

En ce qui concerne le refroidissement et la dissipation de la chaleur générée par le processeur, les PC de jeu utilisent un système de ventilateurs pour éviter la surchauffe qui pourrait compromettre ses fonctions. Dans les cas d’utilisation intensive, le ventilateur doit fonctionner à plein régime, il est donc important d’investir dans un système bien optimisé qui ne génère pas de bruit gênant tout en assurant un refroidissement efficace.

Dans la plupart des cas, le processeur est équipé d’un système de refroidissement de base, souvent constitué d’un simple ventilateur avec un dissipateur thermique. Cependant, pour les PC dédiés au jeu, ce système peut s’avérer insuffisant. Après de courtes périodes d’utilisation, la température du processeur et de l’intérieur du boîtier peut augmenter de manière significative, forçant le ventilateur à fonctionner à son maximum. Cela non seulement génère beaucoup de bruit, mais ne garantit pas non plus le niveau de refroidissement nécessaire pour de telles configurations.

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Telegram

A lire aussi :