AUDACITY vs Pro Tools 2018.7

Le site de news informatiques Slant.co nous propose un comparatif très intéressant puisqu’il s’agit de comparer le logiciel libre et gratuit Audacity en face d’un logiciel commercial pour les professionnels pouvant avoir des licences allant jusqu’à 699$, nous parlons bien sûr de Pro Tools 2018.7.

Lorsque l’on compare Pro Tools à Audacity, la communauté de Slant.co recommande vivement Audacity dans la plupart des cas. A la question quel est le meilleur logiciel d’édition audio gratuit que vous connaissez, le logiciel numéro un est Audacity quand Pro Tools arrive neuvième du classement de Slant.co.
Voici le classement en Pour et Contre pour un combat loyal entre Audacity « le gratuit » et Pro Tools 2018.7 « le professionnel » :
 

PRO TOOLS 2018.7
interface pro tools 2018
AUDACITY
interface audacity

 

POUR


  • Grande rapidité et précision de l’édition audio
  • Les outils DAW de Pro Tools sont connus pour être utilisés avec beaucoup de fun tout en proposant une expérience d’utilisation agréable.

  • Une interface mature et une facilité certaine pour mixer
  • Comme l’interface de Pro Tools était originellement développée pour n’être qu’un système audio uniquement avec enregistrement pour de l’édition et du mix, ces principales fonctionnalités sont pour la plupart développées encore aujourd’hui. La réputation de Pro Tools est absolument excellente puisque ce haut nom de l’industrie du multi-track mixing est devenu un standard à lui seul.

  • 2 mots : 64 bits
  • Il aura fallu attendre longtemps mais les utilisateurs de Pro Tools peuvent choisir une version 64 bit pour tirer parti de tous les avantages de leurs processeurs. Audacity ne possède pas encore de version 64 bit pour Windows ou MacOS.

  • Une interface d’éditeur audio extrêmement épuré
  • Pro Tool est surtout connu comme étant simple et intuitif à prendre en main. L’interface utilisateur va droit au but sans proposer trop de fonctionnalités. Vous pouvez modifier le thème et donc les couleurs pour travailler dans un environnement sombre si vous le souhaitez.

  • Une version gratuite
  • La nouvelle version de Pro Tools se nomme Pro Tools First et il existe une version gratuite avec des fonctionnalités désactivées. Pro Tools First vous laisse aller jusqu’à 4 pistes audio et seulement 3 projets. En comparaison, Audacity est totalement gratuit, sans restriction.

  • Est fourni avec 8 Gb de sons avec 55 effets sonores supplémentaires
  • Il est intéressant de voir qu’il y aura de quoi pouvoir tester sur des exemples précis vos premiers projets sous Pro Tools.

  • Si vous êtes un ingénieur audio, vous savez l’utiliser
  • Etant un standard du marché, n’importe quel professionnel du domaine prendra immédiatement en main Pro Tools.

  • Un système de fichier simple à comprendre
  • Pour ne pas s’y perdre, le système de fichier du logiciel a été revu pour être amélioré.

  • Un outil constamment mis à jour pour rester au top de l’industrie cinématographique
  • Pro tools se veut être l’outil professionnel par défaut de l’édition audio chez les professionnels.

  • Gratuit, open source et multiplateforme
  • Audacity est disponible gratuitement sur Windows, MacOS et Linux avec le code source qui reste bien évidemment disponible.

  • Bien maintenu à jour car logiciel libre
  • De nombreux bénévoles travaillent sans relâche à continuellement à améliorer et à mettre à jour le logiciel.

  • Superbe communauté qui répond aux demandes
  • Le forum officiel du projet Audacity sert justement à s’entraider (en anglais).

  • Parfait pour l’édition de pistes vocales
  • Quand il s’agit de filtrer les pistes avec des vocales, Audacity s’en sort mieux que ses concurrents payants.

 

CONTRE


  • vraiment trop cher
  • Il n’y a pas à dire, le prix de la licence est réellement réservé aux professionnels des grosses entreprises plutôt qu’aux amateurs du dimanche.

  • Pas de support de plugin RTAS ou VST
  • Le logiciel d’édition audio Pro Tools 11 abandonna le support du RTAS en faveur de son propre format AAX (Avid Audio eXtension). Sans ajout d’AAX, un wrapper VST est alors nécessaire.

  • Le MIDI ainsi que les outils de compositions datent un peu
  • Il serait bien de ré-agencer les fonctionnalités de la partie composition qui date de l’époque du MIDI.

  • Lent, vieux, dépassé
  • Une utilisation plus élevée du processeur est normal pour tout logiciel d’édition audio, hors une mauvaise optimisation logicielle ou le manque de correction de code obsolète font que le logiciel n’ira pas plus vite d’une machine ancienne à une machine moderne et haut de gamme.

  • Pas de correction du pitch intégré
  • Puisque beaucoup de logiciels d’édition audio proposent une correction automatique du pitch, il serait normal de s’attendre à trouver cette fonctionnalité dans un logiciel professionnel tel que Pro Tools.

  • Pas d’export en batch
  • Il est impossible de prendre séparément des pistes à exporter en une passe qui donnerait des fichiers séparés.

  • Drivers Audio et ASIO
  • Il est impossible de réaffecter la sortie audio en ASIO (Audio Stream Input/Output), comme c’est pourtant possible avec Audacity.

  • Enclin à boguer et planter
  • Il est peut-être le logiciel par excellence de l’enregistrement d’albums pro, l’apport en systèmes anti-pirate et en sécurité supplémentaire se fait au détriment de la stabilité du logiciel.

  • Ne peut être considéré comme une station d’édition digitale audio
  • Audacity n’a pas les capacités de beaucoup de ses concurrents qui sont des stations d’édition digitale audio plus complètes dans ce domaine. Il n’en demeure pas moins une composante essentielle d’un environnement de travail d’édition digitale audio.

  • Pas d’effets en temps réel
  • Les utilisateurs n’ont pas la capacité d’effectuer des modifications en temps réel avec Audacity. Si les effets doivent être changés, aucun son ne peut être joué ou enregistré.

  • Ne conserve pas toute l’intégrité audio
  • Audacity utilise un système d’édition destructif, ce qui veut dire que les effets qui ont été appliqués, les découpages, etc. sont non réversibles dès que vous aurez enregistré votre projet.

  • Impossibilité d’utiliser des synthétiseurs ou des instruments virtuels
  • Vous ne pouvez utiliser des effets qu’avec l’aide d’un plugin ou en enregistrant directement depuis Audacity avec en entrée un synthétiseur.

 

CONCLUSION

Comme on peut le constater, Audacity s’en sort haut la main en n’ayant pas la liste la plus impressionnante des « Pour » mais surtout en évitant les « Contres » qui montrent par exemple que Pro Tools est plus instable.

A l’inverse, vos enregistrements sous Audacity « écrasent » le contenu, ce qui impacte l’intégrité de vos données et est important à relever bien que vous puissiez toujours annuler vos actions si vous n’avez pas enregistré votre projet.

Les puristes ne semblent pas privilégier Pro tools puisque celui-ci ne récolte que 30 votes positifs contre 179 pour Audacity par la communauté de Slant. Ce qui pèse au final dans la balance et permet à Audacity de remporter ce comparatif de logiciel, c’est qu’il est gratuit et surtout toujours à jour avec l’apport de plugins externes pour l’améliorer.

Télécharger Audacity c’est l’adopter mais vous pouvez essayer en version gratuite Pro Tools First pour vous faire une idée de ce qu’utilisent les professionnels de l’industrie musicale et cinématographique et préférer les résultats similaires qu’apportent Audacity avec moins de complexité.